top of page

SUISSE : L'embellie s'est poursuivie en juillet pour l'hôtellerie

Publié le , le 3 septembre 2021 by KEYSTONE-ATS

En juillet, l' Office fédéral de la statistique dénombrait 4345 établissement ouverts, contre 4236 en juin. A titre de comparaison, ce chiffre s'élevait à 3551 à fin janvier (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)


Le secteur hôtelier continue de relever la tête après la chute de fréquentation causée par la pandémie de Covid-19. En juillet, le nombre de nuitées a progressé de 6,0% sur un an à 3'633'744, selon les statistiques diffusées vendredi par l'OFS.


Le secteur hôtelier continue de relever la tête après la chute de fréquentation causée par la pandémie de Covid-19. En juillet, le nombre de nuitées a progressé de 6,0% sur un an à 3'633'744, selon les statistiques diffusées vendredi par l'OFS.

Les chiffres de juillet marquent un ralentissement par rapport aux mois précédents. En juin, la fréquentation avait bondi de 55,4%, même de 213% et 801,8% respectivement pour mai et avril. Ces fortes variations sont toutefois à relativiser, le printemps 2020 ayant été marqué par des fermetures en raison de la crise sanitaire.

En juillet, l' Office fédéral de la statistique dénombrait 4345 établissement ouverts, contre 4236 en juin. A titre de comparaison, ce chiffre s'élevait à 3551 à fin janvier. Les hôtes suisses continuent de porter le secteur, malgré une baisse de 3,1% des nuitées en juillet à 2,57 millions et des arrivées en repli de plus de 6% à 1,15 million. Les visiteurs étrangers commencent peu à peu à retrouver le goût des destinations suisses et à leurs établissements hôteliers. Le nombre de nuitées de ces touristes s'est ainsi fixé à quelque 1,07 million, en augmentation de 37%. Les arrivées ont connu une évolution similaire, à quelque 470'000.

Les touristes allemands sont ceux ayant généré le plus de nuitées - plus de 348'000, en hausse de 17% - parmi les visiteurs étrangers. La France suit avec des statistiques en hausse. Troisième du classement, la Belgique a généré davantage d'arrivées mais moins de nuitées, un indice de séjours plus courts.

Premier pays non-européen signalé par l'OFS, les Etats-Unis (5e) se démarquent avec la multiplication par quatre des nuitées à 63'690 et des arrivées suivant la même tendance. Le bond le plus spectaculaire est cependant à mettre sur le compte des Emirats Arabes Unis (6e), dont la fréquentation à explosé (+2500%) à quelque 51'000 nuitées. Sur les sept premiers mois de l'année, la hausse pour l'hôtellerie a atteint 12,2% en rythme annuel à 15'018'745 nuitées, dont 11,74 millions (+37%) pour les hôtes suisses et 3,28 millions (-32%) pour les visiteurs étrangers. L'Europe, avec 2,87 millions de nuitées, reste la meilleure cliente non-helvétique du secteur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp


NOUS REJOINDRE :



18 vues0 commentaire
bottom of page